Vidéo associée: 

Publié le 30/06/2015

Le président tunisien "surpris" par l'attentat jihadiste

Corps: 

TUNIS - 30 JUIN 2015 - Le président tunisien Béji Caïd Essebsi a dit avoir été "surpris" par l'attentat sanglant contre des touristes dans un hôtel près de Sousse, la pire attaque jihadiste de l'histoire du pays. "C'est vrai que nous avons été surpris par cette affaire. Ils ont pris des dispositions pour le mois du ramadan mais jamais ils n'avaient pensé que cela devait se faire sur les plages", a-t-il affirmé à la radio Europe 1, dans une allusion aux responsables de la sécurité.
Trente-huit personnes ont été tuées vendredi lorsqu'un jeune Tunisien armé d'une kalachnikov, qu'il avait cachée dans un parasol, a ouvert le feu sur des vacanciers sur une plage et au bord des piscines d'un hôtel de la zone touristique de Port El Kantaoui, au sud de Tunis.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet