Vidéo associée: 

Publié le 30/01/2018

Le président du parlement catalan repousse la session d'investiture de Puigdemont

Corps: 

Roger Torrent, le président du parlement catalan, a ajourné la session qui devait mener à l'investiture de Carles Puigdemont, seul candidat à la présidence de la Catalogne. Un candidat toujours exilé en Belgique, dont on annonçait une possible venue en Espagne, au risque d'être arrêté.

La Cour constitutionnelle avait interdit cette session.

Ce matin le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy a prévenu des risques encourus par le président du parlement catalan s'il maintenait la session d'investiture de l'indépendantiste Carles Puigdemont.

La Cour a souligné dans un arrêt rendu samedi de l'impossibilité d'organiser une telle investiture sans autorisation judiciaire préalable.

Elle a également écarté la validité d'une investiture à distance du séparatiste Puigdemont, qui serait immédiatement arrêté s'il rentrait en Espagne, comme avant lui son ancien vice-président Oriol Junqueras.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet