Le premier ministre indien Narenda Modi arrivé au pouvoir il y a 9 mois avait promis d'ouvrir son pays aux investisseurs étrangers. Il sera en visite pour trois jours en France à partir de jeudi. "Avoir une diplomatie active" est d'après Jean-Luc Racine,directeur de recherche au CNRS, une façon pour lui d'attirer les investisseurs.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés