Les autorités belges appellent au calme, malgré la menace terroriste qui pèse sur Bruxelles. Dans la nuit de vendredi à samedi, le centre de crise du ministère de l'intérieur a en effet décidé de faire passer à son degré maximal le niveau d'alerte dans la région Bruxelles-Capitale, afin de répondre à une menace "sérieuse et imminente" d'attentat. Tout en réclamant "la vigilance" de la population, le Premier ministre Charles Michel a tenu à rassurer : "Nous devons rester sereins" a-t-il souhaité, assurant que la situation était "prise au sérieux".

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés