"Le préjudice d'angoisse" sera-t-il reconnu pour les victimes du 13 novembre ? 170 avocats réclament ces mesures dans l'indemnisation des victimes. Dans un livre blanc publié ce lundi, ils définissent le préjudice d'angoisse comme une souffrance supplémentaire.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés