Publicité

Contenus sponsorisés

Au lendemain du débat virulent de l'entre-deux-tours, Marine Le Pen a été visée par des jets d'oeufs lancés par un groupe d'opposants, lors d'un déplacement en Bretagne, ce jeudi. "Les gauchos qui viennent de Rennes, ce n'est pas exceptionnel, c'est plutôt traditionnel", a réagi la candidate FN à l'élection présidentielle. "Tant qu'ils ne cassent rien... parce qu'en général, ils cassent, ils brûlent."

Publicité