À l'issue du Conseil des ministres hebdomadaire, le ministre des Affaires étrangères a annoncé hier son départ du gouvernement. François Hollande a confirmé lors de ce conseil la nomination de ce dernier à la présidence du Conseil constitutionnel pour succéder à Jean-Louis Debré. Hervé Gattegno estime que Laurent Fabius a fait une carrière politique exceptionnelle. Depuis que son ambition présidentielle s'est brisée, il a compris que l'on peut faire de la politique sans vouloir être chef d'État. En réalité, cette nomination est pour lui une sorte de revanche personnelle. - Bourdin Direct, du jeudi 11 février 2016, sur RMC.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés