Après avoir été entendu pendant plusieurs heures par le juge, Nicolas Sarkozy a été mis en examen pour financement illégal de sa campagne en 2012. L'incertitude pèse alors sur sa candidature à la primaire de la droite. C'est une tache de plus sur sa réputation, estime Hervé Gattegno. De plus, le risque que cette affaire le mette un jour complètement hors-jeu devient un handicap considérable devant les électeurs de cette primaire. - Bourdin Direct, du mercredi 17 février 2016, sur RMC.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés