Syriza a choisi lundi de s'allier avec une petite formation de la droite souverainiste, les Grecs indépendants, pour gouverner et mener bataille contre les programmes d'austérité imposés à la Grèce par ses créanciers internationaux.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés