Le Parquet général de Pau a décidé mercredi de faire appel de l'acquittement de Nicolas Bonnemaison. L'ancien urgentiste sera rejugé pour avoir abrégé la vie de sept patients.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés