Le Parlement européen a adopté une nouvelle version de la réforme du droit d'auteur que la Commission européenne tente de mettre en oeuvre depuis deux ans. Une victoire pour le monde de la musique et un revers pour Google, Facebook et consorts.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés