Vidéo associée: 

Publié le 30/01/2018

Le parlement catalan débat de la candidature de Puigdemont

Corps: 

Une après-midi à nouveau cruciale pour la Catalogne. Le parlement à Barcelone doit débattre de la candidature de Carles Puigdemont à la présidence de la région. Le gouvernement de Madrid, farouchement contre cette session, a saisi la Cour constitutionnelle. Cette dernière a en principe interdit la tenue du débat. Autre élément majeur, en cas d'investiture à distance, le vote ne sera pas valable, selon la Cour.

Et le candidat Puigdemont est toujours bien à distance de l'Espagne. Exilé en Belgique depuis trois mois, il risque d''être arrêté s'il revient.

Le président du Parlement régional, Roger Torrent, pourrait considérer que l'investiture n'est pas possible à distance et qu'il faut chercher un nouveau candidat. Ou bien désobéir à la Cour, au risque de poursuites pénales.

Certains dans son camp estiment qu'il est temps de " sacrifier " Carles Puigdemont pour permettre au nouveau gouvernement régional de prendre ses fonctions.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet