La Corse a connu un week-end de Noël sous haute tension. Une haute tension que Gilles Siméoni a tenté d'apaiser sur Europe 1 ce matin en soulignant que "le nationalisme corse est aux antipodes de tous les phénomènes de racisme, de xénophobie et d'exclusion".

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés