Le Mouvement contre le racisme et pour l'amitié veut porter plainte pour incitation à la haine raciale contre Manuel Valls, le ministre de l'Intérieur. Ses propos sur les Roms, dont il avait douté de leur volonté d'intégration, ont choqué l'organisation. Pierre Mairat, co-président du MRAP, explique cette volonté de poursuite judiciaire.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés