Vidéo associée: 

Publié le 17/11/2015
7019 vues

Le message de soutien drôle et impertinent de l'animateur John Oliver suite aux attaques de Paris

Corps: 

L'animateur de l'émission Last Week Tonight de la chaîne américaine HBO, John Oliver, a rendu un hommage drôle et impertinent à la France suite aux attentats de Paris.

Voici la traduction de l'intégralité de l'extrait :

"Nous devons commencer par quelques mots à propos de la France, qui, vendredi, a connu les attaques les plus meurtrières sur son territoire depuis la seconde guerre mondiale.
Cela fait à peine 48 heures et beaucoup de choses restent inconnues, mais il y a quelques choses que nous pouvons dire, pour sûr, et c'est là qu'il est utile d'être sur HBO où l'on peut dire ces choses sans restriction. Parce qu'après les nombreux et nécessaires moments de silence, j'aimerais vous offrir un moment privilégié de grossièreté.
Alors, voilà comment ça se passe, tout d'abord, nous savons que l'attaque a été menée par des gigantesques putain de trous du cul, qui travaillaient probablement avec d'autres putain de trous du cul qui travaillaient manifestement au nom d'une idéologie de purs trous du cul.
Deuxièmement, et cela va sans dire : allez vous faire voir, trous du cul ! Ça c'est fait, si je puis dire.
Troisièmement, il est important de se savoir que rien de ce que ces trous du cul essaient de faire ne marchera. La France va gagner, et je vais vous dire pourquoi. Si vous voulez une guerre de culture et de style de vie avec la France, bonne chance putain !".
Allez-y, allez-y, amenez votre idéologie pourrie, ils amèneront Jean-Paul Sartre, Edith Piaf, du bon vin, des Gauloises, Camus, du camembert, des madeleines, des macarons, Marcel Proust et la putain de pièce montée ! La pièce montée !
Vous amenez une philosophie de privations à un concours de pâtisserie, mec ! Vous êtes foutus ! C'est une statue de la Liberté française !
Alors, au peuple français, nos pensées vous accompagnent, et je ne doute pas qu'il y aura beaucoup à dire au fil des événements, mais pour le moment, nous allons continuer l'émission".

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet