Les services de renseignements marocains ont joué un rôle important dans l'avancée de l'enquête sur les attentats de Paris. Ils auraient mis les enquêteurs sur la piste d'Abaaoud. Le Maroc suit de très près ses jihadistes partis en Syrie et à Bruxelles. De plus, dévoile Bassam Tahhan professeur de géopolitique, après les frappes françaises en Syrie, "Abaaoud aurait été vendu par les siens".

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés