Vidéo associée: 

Publié le 27/01/2015

Le Japon se mobilise pour sauver son dernier otage retenu par l'Etat islamique

Corps: 

Le mot d'ordre fait le tour des réseaux sociaux au Japon.
" I am Kenji ", en référence aux " Je suis Charlie " plébiscités après les attentats à Paris, un message de soutien au journaliste Kenji Goto, retenu en otage depuis plusieurs mois par l'Ãtat islamique et dont le sort incertain inquiète une partie de la population nippone.
Mais sa libération n'est désormais plus entre les mains du gouvernement japonais.
L'Ãtat islamique ayant réclamé la libération d'une kamikaze emprisonnée en Jordanie en échange de la vie du journaliste.
Tokyo est désormais contraint de négocier avec Amman.
D'autant qu'une vidéo mise en ligne ce mardi lie le sort de Kenji Goto à celui d'un pilote de l'armée jordanienne retenu par le groupe djihadiste.
Après la mort d'Haruna Yukawa, Kenji Goto est le dernier ressortissant japonais retenu par Daesh.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet