Invité de Guillaume Durand ce mercredi matin sur LCI, le secrétaire d'État aux Relations avec le Parlement Jean-Marie Le Guen, est revenu sur les frappes aériennes des forces françaises en Syrie, prévues dans les prochaines semaines. Si celles effectuées en Irak ont eu pour effet de limiter l'expansion de Daech, les frappes aériennes en Syrie auraient davantage un but "anti-terroriste", notamment concernant l'influence sur les recrues éventuelles de Daech.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés