Vidéo associée: 

Publié le 28/03/2018

Le graphisme politique s'accroche à Londres

Corps: 

"Hope" est le titre du poster - portrait d'Obama signé par Shepard Fairey en 2008, et c'est le point de départ de cette exposition à Londres qui retrace l'influence désormais décisive du graphisme dans le débat politique à travers le monde.

Les dirigeants les plus puissants de planète sont au coeur de cette rétrospective de ces dix dernières années.

Margaret Cubbage, Curatrice du Design Museum : "Ces images ont la capacité d'atteindre le public, de créer des liens, des communautés. Nous voulions dynamiser le public avec ce message et montrer que le graphisme a sa place et rapproche les gens les uns des autres."

L'exposition souligne l'importance acquise par le smartphone qui permet aujourd'hui l'immédiateté des échanges et à chacun de diffuser travail

Lucienne Roberts, co-fondatrice de GraphicDesign&: "Des idées très fortes peuvent être résumées en quelques mots ou dans une image. En un sens, on peut dire que la technologie a encouragé la brièveté, et c'est vraiment le cas pour le graphisme où vous décidez sur quel mot insister, ou de la taille d'une image, d'un visage ou d'un objet..."

L'exposition est intitulée "Hope to Nope" en hommage aux oeuvres de Shepard Farey. Elle se tient au Design Museum de Londres du 28 mars au 12 août.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité