Le Conseil d'État se penche mardi sur une requête de la Ligue des droits de l'Homme (LDH), au moment où la future prolongation de ce régime d'exception préoccupe jusqu'au Conseil de l'Europe. "Le gouvernement est pris au piège de l'état d'urgence", a expliqué à BFMTV Patrice Spinosi, avocat de la LDH.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés