Suite aux débordements en marge de la manifestation de mardi, le gouvernement a menacé d'interdire certaines manifestations à risque. L'État y est autorisé et a déjà eu recours plusieurs fois à des interdictions. Cependant, cette mesure pourrait avoir de lourdes conséquences, alors même que les manifestants contestent les réformes de ce même gouvernement.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés