Vidéo associée: 

Publié le 12/02/2018

Le givrage comme cause du crash ?

Corps: 

Pour l'instructeur de vol russe Andrei Krasnoperov, la glace présente sur l'avion pourrait être l'une des raisons du crash.

"La trajectoire assez étrange pourrait laisser penser que le pilote a testé les instruments de vol. Apparemment quelque chose n'allait pas : peut-être le givrage. Le givrage peut être normal ou fort. S'il y a beaucoup de glace sur l'appareil, cela peut changer l'alignement de l'avion. La glace est très lourde et je ne parle même pas des morceaux de glace qui auraient pu se former dans le moteur et faire que l'un de ces moteurs, voire même les deux s'arrêtent" , a expliqué le pilote au micro d'euronews.

Pour lui, "l'avion est descendu sans aucun contrôle. Et s'il était secoué en même temps, ça signifie qu'il a vrillé et tourné sur lui-même. Il est tombé des nuages comme une feuille morte en quelques secondes."

L'An-148 en question avait été mis en service en 2010, a précisé Saratov Airlines. Il avait subi un contrôle poussé en janvier, qui n'avait révélé aucun défaut ou problème technique.

La compagnie a décidé de suspendre "temporairement" l'utilisation de ce modèle relativement récent du constructeur Antonov qui a réalisé son premier vol en 2004. Ce court-courrier peut transporter jusqu'à 85 passagers sur une distance de 3 500 kilomètres.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet