Vidéo associée: 

Publié le 09/06/2015

Le G7 menace de durcir les sanctions contre Moscou dans le conflit ukrainien

Corps: 

C'était l'un des dossiers les plus sensibles du sommet qui s'est tenu durant deux jours en Bavière et sans la Russie, exclue depuis l'annexion de la Crimée l'an dernier.

Les 7 chefs d'État ou de gouvernement ont unanimement lié la durée des sanctions contre Moscou à 'la mise en oeuvre intégrale des accords de Minsk 2'

Un rappel très ferme de Barack Obama, le président américain : 'comme nous l'avons vu à nouveau ces derniers jours, les forces russes continuent à opérer dans l'Est de l'Ukraine et à violer sa souveraineté et son intégrité territoriale. Le G7 est prêt et c'est clair, à imposer si nécessaire des sanctions supplémentaires à la Russie'.

Une ligne également défendue par la chancelière allemande Angela Merkel : ''nous avons tous convenus que la levée des sanctions était liée à la mise en oeuvre des accords de Minsk et nous sommes prêts - si c'est nécessaire, mais nous ne le souhaitons pas - à renforcer ces sanctions.''

Sur la lutte contre le réchauffement climatique, le G7 était également très attendu à six mois de la conférence cruciale de l'ONU en décembre à Paris. Angela Merkel a souligné que le G7 s'était engagé sur l'objectif de limiter à deux degrés la hausse de la température sur la planète et sur un objectif mondial de réduction des émissions 'dans le haut de la fourchette' de 40 % à 70% d'ici à 2050 par rapport à 2010.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet