Lâannée dernière, une Suédoise qui avait bénéficié dâune greffe dâutérus parce quâelle souffrait dâune malformation congénitale (née sans vagin ni utérus), avait réussi, grâce à cette greffe à tomber enceinte et à mener sa grossesse à terme. En septembre dernier elle accouchait dâun petit garçon en parfaite santé. Un véritable exploit médical qui avait défrayé la chronique.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés