Deux explosions presque simultanées ont secoué jeudi en fin d'après-midi la banlieue sud de Beyrouth, un fief du Hezbollah. Il y aurait 40 morts et environ 200 blessés. Deux kamikazes, voire trois, ont actionné leurs charges d'explosifs devant un centre commercial. Depuis un an, il n'y avait pas eu d'attentat de ce genre, l'organisation chiite, alliée de Bashar al-Assad, disait garantir la sécurité.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés