Le diocèse de Lyon et le Cardinal Barbarin sont visés par une enquête ouverte vendredi pour des accusations de "non-dénonciation de crime" pédophile. Pour l'association "Parole libérée" qui rassemble des victimes du prêtre Bernard Preynat, auteur de faits commis il y a 25 ans et qu'il a reconnu, l'église ne "prend absolument pas la mesure des choses".

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés