Vidéo associée: 

Publié le 19/03/2018

Le député MoDem Bruno Duvergé aimerait "avoir trois collaborateurs de plus" pour arriver à "être plus présent"

Corps: 

Goûter les produits locaux, échanger avec les habitants... Le quotidien d'un député est d'aller à la rencontre de ses administrés. Une mission déjà dure à accomplir et qui risque de l'être encore plus. La réforme constitutionnelle prévoit en effet de réduire le nombre de députés de 577 à 400 et donc le nombre de circonscriptions françaises. Conséquence pour certains ? Du temps en moins pour visiter les administrés. Le député de la première circonscription du Pas-de-Calais Bruno Duvergé est concerné par ces difficultés. Il lui faut 1 heure 30 pour couvrir sa circonscription, la troisième plus grande de France. Le député passe trois ou quatre jours sur le terrain chaque semaine et doit ainsi trouver un équilibre entre le travail à l'Assemblée et celui dans les communes. "Moi j'aimerais avoir trois collaborateurs de plus", estime Bruno Duvergé. "Et là j'arriverais à être beaucoup plus présent", poursuit-il.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité