Le secrétaire d'Etat aux relations avec le Parlement Jean-Marie Le Guen a relancé le débat sur la dépénalisation du cannabis lundi sur BFMTV, affirmant qu'il "faut peut-être aller vers des mécanismes de légalisation contrôlée". Sur la place de la République, le mouvement "Nuit debout" s'est emparé de la question. Si certains pensent qu'il s'agit là d'un débat remis sur le tapis pour éviter de parler d'autres sujets, d'autres estiment que c'est un premier pas et qu'il faut désormais travailler sur une légalisation différente de celle du tabac, afin que le cannabis ne soit pas taxé par l'Etat.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés