Il était un peu trop proche de la Russie. Le conseiller de Trump à la sécurité nationale a démissionné ce lundi soir. Michael Flynn est soupçonné d'avoir promis à la fin de l'année dernière à l'ambassadeur russe aux Etats-Unis que les sanctions contre la Russie seraient allégées et que les relations avec Moscou s'amélioreraient après l'investiture de Trump. Des promesses, des petits arrangements qui ont été cachés au président Trump et au vice-président Pence.

L'administration Obama avait alors pris des sanctions contre Moscou après l'affaire de l'ingérence du Kremlin dans les élections américaines.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés