Après une vie professionnelle accomplie en Algérie, Toufik Abdeli a choisi de s'établir en France en 2001. Âgé de 74 ans et à la retraite, il est devenu un interlocuteur incontournable de l'Éducation nationale. "L'école est un facteur d'intégration", explique-t-il pour justifier son engagement en faveur des mineurs isolés, principalement des réfugiés. Ces trois dernières années, il a aidé à la solarisation de 700 mineurs.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés