À peine positionné en Méditerranée orientale, le Charles-de-Gaulle a déjà frappé Daesh lundi. Quatre Rafales marine ont décollé du porte-avions. Ils ont rejoint au-dessus de la Syrie deux Mirages 2000 en provenance de Jordanie. Les chasseurs français ont détruit un centre de commandement et une zone de stockage de véhicules et d'ateliers de maintenance à Raqqa. Plus tôt dans la journée, en Irak deux missions de reconnaissance ont été menées pour appuyer les forces irakiennes au sol près de Mossoul. Le Charles-De-Gaulle est engagé pour une durée indéterminée en mer Méditerranée. Il rejoindra ensuite le Golfe persique où il doit relever un porte-avions américain.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés