Ce jeudi s'ouvre le carnaval de Cologne. Cette année, un mois après les agressions sexuelles du Nouvel An, une cellule de crise pour les femmes a été créée pour les aider en cas d'incident. Dans une échoppe du centre-ville, la gente féminine s'équipe d'ailleurs de sprays d'autodéfense. Pour autant, hors de question pour elles de ne pas profiter du festival. 2.500 policiers, soit plus trois plus que l'an dernier, seront mobilisés pendant cinq jours.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés