La police a fermé une cinquième salle de prière musulmane au Cannet (Alpes-Maritimes) dans le cadre de l'état d'urgence. La préfecture la soupçonnait d'être fréquentée par des adeptes du salafisme.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés