Publicité

Contenus sponsorisés

Le journal satirique fait état de menaces de mort reçues par mail jeudi dernier, au lendemain de l'attaque contre Charlie Hebdo qui a fait 12 morts dont huit collaborateurs de l'hebdomadaire . Mais avec les "avec les circonstances actuelles", Louis-Marie Horeau, le rédacteur en chef du journal, préfère "transmettre les menaces" aux forces de l'ordre.

Publicité