A Nice, la ville fait bloc derrière un bijoutier qui a abattu un braqueur, alors que ce dernier s'enfuyait. Sur Facebook, la page de soutien au bijoutier de Nice bat des records de popularité. Au point, que son créateur a été accusé d'avoir gonflé artificiellement le nombre de "like". L'affaire a évidemment pris un tour politique, l'extrême droite tentant de surfer sur ce fait divers au retentissement numérique spectaculaire...

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés