Depuis juin 2014, l'or noir a perdu les trois-quart de sa valeur. Le baril est passé à 28 dollars. Cette baisse des prix a plusieurs origines. L'Arabie saoudite a choisi d'inonder le marché pour répondre à l'explosion de la production américaine. Pendant ce temps, la Russie a maintenu sa production record et l'Iran a profité de la levée des sanctions internationales. Aujourd'hui, le monde entier croule sous le pétrole alors que l'économie mondiale ralentie.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés