Le candidat à la primaire s'est un peu emmêlé les pinceaux lors du débat provoquant l'hilarité dans la salle. Il s'est rapidement repris en indiquant ne vouloir "surtout pas des ministres de gauche" mais "de droite et du centre".

Publicité

Contenus sponsorisés