Bonne année 2016. Elle sera difficile géopolitiquement et pour notre pays économiquement et socialement. Politiquement parlant, il faudra convaincre et être dans l'audace de la proposition. Il faut inspirer la réforme dans tous les domaines de notre vie collective. L'édito de Christophe Barbier.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés