ANKARA - 1er nov 2015 - Soirée de fête pour les partisans du président turc Recep Tayyip Erdogan. Dimanche soir, ils ont célébré la victoire de leur champion devant le siège de l'AKP à Ankara.
Au terme du scrutin législatif, le parti islamo-conservateur recueille 49% des suffrages et retrouve la majorité absolue au parlement. En net recul : le parti HDP, parti pro-kurde maintient de justesse sa participation à la nouvelle assemblée.
Pari gagné donc pour le président Erdogan. Tout au long de la campagne lui et son gouvernement s'étaient posés en seuls garants de la stabilité face aux turbulences qui secouent actuellement le pays : reprise du conflit avec les rebelles kurdes du PKK, guerre chez le voisin syrien et dernièrement, menace djihadiste concrétisée par l'attentat sanglant à Ankara le 10 octobre.
Les Turcs ont donné un mandat clair à l'AKP. L'opposition qui pointait une dérive autoritaire du gouvernement a dénoncé le climat de violences dans lequel s'est déroulé le scrutin.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés