Trente-huit ans après l'attentat de la rue Copernic, l'affaire est loin d'être bouclée. Le 3 octobre 1980, une bombe explosait devant une synagogue à Paris, tuant 4 personnes et blessant des dizaines d'autres. C'était le premier attentat contre la communauté juive depuis la Seconde Guerre mondiale. Le seul suspect dans cette affaire, Hassan Diab, un Canadien d'origine libanaise, a bénéficié d'un non-lieu en janvier dernier. Mais la cour a rouvert les débats. Retour sur cette affaire.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés