Dix jours après les attentats, l'aéroport de Bruxelles est "techniquement prêt" pour une reprise partielle du trafic voyageur. Les autorités aéroportuaires attendent le feu vert du gouvernement belge. Mais les syndicats de policiers pointent les manquements dans la sécurité de Zaventem. Ils ont décidé de se mettre en grève.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés