Les États-Unis vont mettre en place des règles moins exigeantes en matière de pollution automobile. Une décision insufflée par l'administration Trump à l'encontre des mesures prises par Barack Obama en faveur de la protection de l'environnement.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés