Dans la Revue de presque du jour, le succès de l'abbé François Fillon au premier tour de la primaire de la droite et du centre peut s'expliquer par le vote qui a eu lieu le jour du Seigneur.

Publicité

Contenus sponsorisés