Dans la région de Dikili, en Turquie, en face de l'île grecque de Lesbos, les autorités turques ont arrêtées au moins 1.700 migrants depuis vendredi. Dans les villages alentours les habitants constatent qu'en 48 heures, les migrants sont moins nombreux. Un accord a été trouvé vendredi à Bruxelles entre les Européens et la Turquie. Il prévoit que tous les migrants entrés clandestinement en Grèce seront désormais renvoyés vers la Turquie.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés