Il a fallu sept ans au réalisateur allemand d'origine turque, Fatih Akin, pour réaliser "La Blessure", un film sur le génocide arménien de 1915. Il revient sur la genèse de son projet, dont l'idée a germé après l'assassinat du journaliste arménien Hrant Dink, en 2007 à Istanbul.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés