La Tunisie a été une nouvelle fois frappée par le terrorisme lundi dans des attaques simultanées à Djerba, qui ont tué au moins 7 civils et 10 membres des forces de l'ordre. Parmi les jihadistes du commando, 35 ont été tués. La zone, soumise à un couvre-feu et placée sous contrôle militaire, n'est située qu'à quelques kilomètres de la Libye, où la frontière poreuse laisse filer de nombreux tunisiens candidats au jihad.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés