La SNCM va devoir rembourser les centaines de millions d'euros d'aides accordées par l'Etat. La justice européenne a confirmé ce matin l'annulation des aides. Mais à Ajaccio, le désamour reste grand vis-à-vis de la compagnie suite aux grèves de ces 30 dernières années qui représenteraient 1000 jours et ont beaucoup impacté l'économie locale.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés