Vidéo associée: 

Publié le 13/03/2018

La sidérurgie européenne mobilisée

Corps: 

L'industrie sidérurgique européenne demande à l'Union de protéger ses intérêts. Décideurs politiques, syndicats et industriels ont fait front commun à Bruxelles pour répondre aux taxes douanières décidées par le président américain sur l'acier et l'aluminium. Le ministre français de l'Economie appelle à l'unité des Etats membres. " Rien serait pire pour l'Europe de donner le sentiment aux Etats unis que chaque Etat européen est prêt à aller marchander avec les Etats-Unis pour défendre ses intérêts personnels au détriment de l'intérêt collectif européen ", insiste Bruno Le Maire .

Pour le directeur général d' Eurofer , l'organisation qui représente l'industrie sidérurgique européenne, la priorité doit être donnée à la lutte contre la surproduction mondiale d'acier. " Nous attendons de l'Union européenne qu'elle agisse rapidement dans les semaines à venir pour mettre en oeuvre les mesures de sauvegarde afin de protéger des milliers d'emplois ", explique Axel Eggert.

L'Union européenne a importé l'année dernière 40 millions de tonnes d'acier. Le risque est de voir les volumes de production se détourner des Etats-Unis vers l'Europe. Ce qui pourrait augmenter les importations de 13 millions de tonnes supplémentaires. Les économistes craignent une escalade des tensions commerciales qui pourrait s'étendre à d'autres biens.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet