Le 11 juillet dernier, Marion Maréchal accordait une interview au quotidien italien Corriere della Sera. Un entretien repéré par Le Figaro, dans lequel la petite fille de Jean-Marie Le Pen n'a pas mâché ses mots. Si l'ancienne députée du Vaucluse ne s'est pas étendue sur sa vision politique, elle n'a pas hésité à fustiger les dirigeants européens. En première ligne, Emmanuel Macron et Angela Merkel. D'emblée, Marion Maréchal évoque l'affaire de l'Aquarius : " Macron a fait une grave erreur en insultant le peuple italien. Mais vous n'êtes pas les uniques victimes de son mépris " a-t-elle affirmé au quotidien. La chancelière allemande en a également pris pour son grade. "Quand Merkel décide d'accueillir un million de migrants, elle les impose aux autres pays" a lancé Marion Maréchal. Enfin, l'ex-députée a salué l'action politique du premier ministre hongrois, Viktor Orbàn : " Une Europe des Nations qui défend une civilisation aux racines chrétiennes [...] voilà la vision soi-disant "autoritaire" d'Orbán." Des propos engagés qui dénotent avec le retrait de la vie politique annoncé par Marion Maréchal.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés