Sur 21 films en compétition au festival de la Mostra de Venise, Jennifer Kent est la seule femme. La réalisatrice australienne est venu fouler le tapis rouge avec son équipe pour présenter son film "The Nightingale".

Au Festival, Jennifer Kent est venu défendre l'égalité des sexes dans l'industrie du cinéma.

"Bien sûr, nous avons besoin de plus d'égalité entre les sexes. Il n'y a absolument aucun doute à ce sujet. Mais je pense aussi que chaque individu a besoin d'un équilibre d'énergie masculine et féminine, de réalisateurs qui racontent de belles histoires féminines, ces hommes doivent être applaudis. Je ne pense pas que ce soit un dénigrement de l'homme. Nous avons besoin avant tout d'y aller doucement et de trouver notre équilibre" témoigne la réalisatrice.

Le film raconte le désir de vengeance d'une jeune australienne qui s'allie avec un aborigène pour retrouver ceux qui ont détruit sa famille.

Toujours sans aucun distributeur dans le monde, le film n'a pas encore de date de sortie en France et aux Etats-Unis. Il sortira en revanche en Australie, pays de Jennifer Kent, le 13 octobre prochain.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés